Naître Svetlana Staline

Naître Svetlana Staline

1967, en pleine guerre froide, la fille unique de Joseph Staline, Svetlana, se rend à l’ambassade américaine de New-Dehli et demande l’asile. Elle laisse derrière elle son pays et ses deux enfants. A l’Est comme à l’Ouest, le choc est immense. Géopolitiquement, l’affaire est ultra-sensible : pris de panique, le président américain Lyndon Johnson la cache en Suisse romande, où elle sera hébergée par des religieuses. Poursuivie par la presse, le KGB et de nombreux admirateurs, Svetlana ne cessera de fuir tout au long de sa vie. Du sommet de l’empire soviétique à la solitude et à la pauvreté de ses dernières années dans un foyer du Wisconsin, le film retrace le destin de cette femme résolument libre, grain de sable dans les rouages étatiques des deux blocs.

Riverboom

Riverboom

En 2002, un jeune graphiste prudent est entraîné, contre son gré, dans un tour complet de l’Afghanistan par deux reporters intrépides. Muni d’une caméra vidéo achetée au bazar de Kaboul, il va les suivre pendant deux mois dans un périple sauvage. Ou comment trouver sa voie dans la vie quand on est peureux, antimilitariste et que, après la mort de ses parents, on devient malgré soi reporter de guerre juste après le 11 septembre 2001.